Parcours

« Des missions très diversifiées »

Titulaire d’un Master 2 en Gestion de l’Eau obtenu à l’Université de Cranfield – Royaume Uni, Arnaud a été recruté par FARMEX Technologies en 2007, à l’âge de 22 ans, comme chef de projet Junior.

Après une première année passée au siège, il a exercé sa première mission d’expatrié en tant que chef de projet assistant à La Grenade pendant 6 mois, pour la mise en place d’un dispositif d’irrigation. Il s’est ensuite proposé pour une nouvelle mission d’installation de 5 stations de traitement d’eau potable, aux îles Samoa cette fois, où il est parti 2 ans.

« En tant que jeune diplômé, j’ai eu du mal à trouver du travail pendant 1 an, car les entreprises demandent souvent d’avoir de l’expérience. FARMEX Technologies m’a donné ma chance et j’ai pu constater depuis mon arrivée que l’entreprise n’hésite pas à recruter des jeunes. D’ailleurs cela engendre une ambiance plutôt agréable, dynamique. »

Depuis, Arnaud a réalisé 2 missions successives de 18 mois aux Comores, à Anjouan puis à Mohéli, pour des projets d’adduction d’eau potable.
« Et je retourne aux Comores prochainement pour une 3e mission de 18 mois. En tant que chef de projet, j’ai un peu un rôle de chef d’orchestre : je m’occupe des relations avec le bureau d’études pour les plans d’exécution ou notes de calcul, j’assure le suivi administratif et logistique du projet, ainsi que le volet RH avec l’équipe locale, qui compte une centaine de personnes. Chaque projet apporte son lot de spécificités et c’est bien cela qui fait la richesse de mon poste ! »

 

 

« De  bonnes opportunités de carrière »

C’est grâce à son stage de fin d’études pour valider son Mastère Spécialisé en gestion de l’Eau à  AgroParisTech ENGREF Montpellier qu’Anaël a intégré FARMEX Technologies en 2014.

« A l’issue de mon stage de 6 mois au sein de FARMEX, j’ai été embauché pour poursuivre mon travail au sein de la cellule Chiffrage-Etudes, sur des missions d’élaboration de réponses aux appels d’offres et de chiffrage de projets. C’est dans ce cadre que j’ai travaillé sur un projet au Cameroun, réunissant FARMEX Technologies et le groupe Razel-Bec. L’appel d’offres remporté, la Direction m’a proposé de partir assurer la conduite des travaux sur un volet du projet. Une grande première pour moi, et une marque de confiance très motivante ! »

Arrivé au Cameroun en février 2016, Anaël a tout d’abord assuré la conduite de travaux sur l’extension du réseau de Yaoundé, puis, depuis début 2017, supervise la réhabilitation des conduites du centre-ville.

« C’est un chantier d’ampleur qui mobilise près de 300 ouvriers et d’importants moyens techniques : nous sommes trois conducteurs de travaux FARMEX Technologies et trois Razel-Bec, sous la responsabilité d’un directeur de projet Razel-Bec. A mon arrivée, j’ai participé à la préparation du chantier et j’ai mis en place le bureau d’études du chantier. Je suis en relation constante avec la maîtrise d’œuvre et garde un œil sur le suivi financier des travaux. Je suis également beaucoup sur le terrain pour anticiper et traiter les problèmes techniques en collaboration avec les chefs de chantier locaux. A la fin de mes études, j’avais envie de travailler à l’international : FARMEX Technologies fait confiance aux jeunes diplômés et leur accorde des responsabilités et une autonomie d’action que je n’aurais certainement pas eues en France. C’est un vrai challenge, mais les opportunités sont fantastiques. »